Se mettre à niveau en langue espagnole

pour partir dans de bonnes conditions étudier en Espagne

Pour étudier en Espagne, il faut parler espagnol.

Instituto Cervantes Bordeaux pour préparer vos études en Espagne
Cette phrase doit vous accompagner dans tout votre projet d’études en Espagne.

Et c’est d’autant plus vrai si vous étudiez les sciences de la santé (kiné, dentaire, médecine, vétérinaire…) en Espagne. Maîtriser l’espagnol vous sera indispensable pour accéder à vos futurs patients pendant vos stages obligatoires durant votre cursus, sinon, vous risquez de les mettre en danger.

Dès 2016/2017 la plupart des universités ont soit demandé un test d’espagnol qui fasse apparaitre des compétences au moins du niveau B1 (B2 pour certaines), soit ont mis en place des entretiens et examens d’entrée (en sciences ou des tests psychotechniques) en langue espagnole qui ont exclu tous les étudiants qui ne maîtrisaient pas suffisamment la langue et ne pouvaient donc, la plupart du temps, pas répondre correctement aux questions.

A partir de 2017/2018, aucune université sérieuse ne fera l’impasse sur cette exigence car l’expérience leur a prouvé que les étudiants avec un faible niveau en espagnol ne parviennent pas non plus à suivre correctement les cours.

 

Faut-il être bilingue pour étudier dans une université en Espagne ?

Le niveau idéal serait effectivement d’être bilingue. Mais, dans la réalité à partir d’un niveau B1 on sait que vous pourrez progresser suffisamment vite pour que cela ne nuise pas à vos études. Donc, le bilinguisme n’est pas obligatoire mais le niveau B1 est le niveau minimum recherché par la plupart des universités.

Puis-je me fier aux indications données, en France, sur le niveau d’espagnol par l’Education Nationale ?

Les universités espagnoles ont toutes constaté que le niveau d’espagnol indiqué par les français à leur arrivée était surévalué. Si l’on vous a indiqué qu’à la fin de votre terminale vous avez le niveau B2, ce ne sera que très rarement le cas dans la réalité.

Comment-puis-je connaître mon niveau actuel en espagnol alors ?

Si vous décidez de prendre des cours de langue, la première chose que fera l’organisme ou la personne qui va vous donner ces cours d’espagnol sera de tester votre niveau. Vous pouvez déjà faire un test en ligne.

Nous conseillons aux étudiants de faire celui de l’Instituto Cervantes (l’organisme public chargé de la diffusion de la langue et de la culture espagnole dans tous les pays du monde) en ligne. Il est assez optimiste dans son résultat mais c’est une base de départ pour savoir où vous vous situez.

Vous le trouverez au lien suivant.

En savoir plus sur l'échelle de compétences en langue

Niveau A : utilisateur élémentaire (= scolarité obligatoire), lui-même subdivisé en niveau introductif ou de découverte (A1) et intermédiaire ou usuel (A2)

Niveau B : utilisateur indépendant, subdivisé en niveau seuil (B1) et avancé ou indépendant (B2).

Niveau C : utilisateur expérimenté, subdivisé en C1 (autonome) et C2 (maîtrise)

 

*Seuls les Institutos Cervantes sont habilités à :

  • certifier officiellement votre niveau officiel en langue espagnole à l’issue de l’examen du DELE (Diplôme d’Espagnol Langue Etrangère).
  • évaluer officiellement votre niveau en langue espagnole avec l’examen du SIELE (Servicio Internacional de Evaluacion de la Lengua Española).

Mais si j’étudie en français ou en anglais, pourquoi m’inquiéter pour mon niveau d’espagnol ?

Alors, certes, certaines universités proposent des cursus en français (une proposition en vétérinaire et une en kinésithérapie) ou en anglais. Toutefois, comme un niveau B2 est maintenant exigé pour avoir accès aux patients en stages (dès la deuxième année pour certaines études en sciences de la santé), cela peut être catastrophique pour beaucoup d’étudiants de ces cursus qui ne feront pas le moindre progrès. Vous serez entourés de français toute la journée, vos professeurs parleront français et vous vivrez sans doute avec des français.

Donc comment ferez-vous pour améliorer votre niveau d’espagnol ?

Ne vous cachez pas derrière le faux prétexte du « j’apprendrai l’espagnol quand je serai en Espagne », nous avons l’expérience suffisante pour savoir que cela est un fausse bonne idée et que vous allez beaucoup galérer si vous ne faites pas les efforts nécessaires avant de partir !

Des solutions pour étudier l'espagnol

Donc, sauf si vous êtes bilingue, une mise ou une remise à niveau va s'avérer nécessaire afin de vous permettre d'aborder sereinement votre cursus universitaire en Espagne.

Vous devez vous donner les moyens de maîtriser l’expression écrite et orale de base avant de débuter vos études en Espagne.

Pour vous aider, nous avons travaillé pendant plusieurs années afin de mobiliser les intervenants compétents en matière de cours de langues.

Ce travail de fond nous permet aujourd’hui de vous proposer, sous différentes modalités, des offres adaptées à l’apprentissage de cette langue espagnole dans laquelle vous allez devoir comprendre et enregistrer des informations dans un langage utilisant un vocabulaire spécialisé.

Quelles sont les solutions et recommandations de FrancEspagne Education ?

  • Commencez les cours d’espagnol dès que possible. Il n’est jamais trop tôt.
  • Parlez avec votre professeur d’espagnol pour lui faire part de votre projet. Il/elle sera sûrement de bon conseil.
  • Etudiez et choisissez la modalité qui s’adapte le mieux à vos besoins parmi les possibilités (en France, en Espagne ou à distance) que nous avons sélectionnées pour vous et que nous vous proposons ci-dessous
cours de la langue espagnole à Instituto Cervantes Toulouse Cours 2
Appeler Nathalie et Clément