La règlementation pour étudier en Espagne

FrancEspagne Education

Découvrez la règlementation pour étudier en Espagne

L'Espagne, au même titre que la France, est engagée dans le processus Européen de Bologne.

Les formations universitaires qu’elle délivre sont conformes et reconnues dans le cadre de ces accords entre les pays membres de l’Union Européenne qui y adhèrent également.

Il existe en Espagne deux systèmes Universitaires qui délivrent les mêmes diplômes.

Le système public, assez difficile à intégrer pour un étudiant post-baccalauréat étranger puisqu’une sélection à l’entrée prend en compte les notes obtenues à un examen spécifique appelé « selectividad », que préparent et passent les lycéens espagnols. Si la filière que vous avez choisie est une filière sélective, voire très sélective comme le sont celles qui préparent à l’exercice d’une profession médicale ou para-médicale vous devrez certainement envisager une autre option.

Le système privé y est beaucoup plus développé qu’en France et les Espagnols ont une tradition beaucoup plus proche de ce que l’on a l’habitude de rencontrer dans les pays Anglo-Saxons ou aux Etats-Unis qu’en France.

Le premier paramètre à vérifier est l’autorisation officielle accordée par l’Etat espagnol afin de délivrer des enseignements conformes à l’obtention d’ETCS qui permettront l’obtention de diplômes reconnus. Pour cela, une mention est obligatoire sur les documents publicitaires ou d’information et doit faire état de « La ley organica de Universidades » avec un numéro et une date qui permettent de faire les vérifications nécessaires sur le site du Ministère espagnol de l’éducation.

Si vous ne trouvez pas mention de cette information vous devrez vous faire confirmer ce point, dans le cas contraire vous risquez d’obtenir un diplôme non reconnu officiellement et qui ne vous sera d’aucune utilité.

Une raison supplémentaire d’obtenir cette information est le prix que vous allez devoir payer pour accéder à ces universités : entre 9 000 et jusqu’à plus de 20 000€ pour certaines. Ne vous arrêtez pas au seul tarif : la qualité des cursus proposés, par un système à « l’américaine » peut vraiment valoir la peine.

Dans certaines Universités privées vous pourrez bénéficier de locaux et de matériels de 1ère qualité, d’intervenants internationaux de qualité, de formations très concrètes et pratiques, de tutorats et d’une grande disponibilité des équipes. La plupart des Universités qui proposent des formations médicales ou para-médicales ont une clinique équipée de matériel de pointe à disposition des élèves. Il existe également de vraies synergies avec le monde professionnel qui permettent des échanges riches et nombreux permettant des formations vraiment efficaces.

Sur la trentaine d’universités privées disponibles en Espagne vous devrez cependant faire attention à ce que certaines soient en accord avec vos points de vue éthiques et religieux. Certaines ont des discours et enseignements très prosélytes qui pourraient ne pas vous convenir.

Les cours qui vous seront dispensés vont être en Espagnol et parfois en anglais suivant les intervenants. Inutile de vous préciser donc que vous devez maîtriser un minimum de connaissances dans ces deux langues. Les Universités privées proposent souvent des cours d’espagnol à destination des étudiants étrangers (souvent gratuits le premier trimestre et payants ensuite). Un stage de langue et/ou un séjour linguistique sont tout de même vivement conseillés avant votre départ.

Voir toutes nos universités partenaires

Appeler Nathalie et Clément