Etudier en Espagne : financer ses études

FrancEspagne Education

Pourquoi vous parler de financement des études lorsque l’on évoque l’Espagne ? Quel budget envisager ? Comment s’y prendre ?

Il est pour nous fondamental d’évoquer pour vous cet aspect non négligeable lorsque l’on envisage d’étudier en Espagne, surtout lorsqu’il s’agit d’intégrer une formation dans le secteur de la santé comme dentaire, kiné ou vétérinaire par exemple.

Pourquoi vous parler de financement alors que vous avez un projet pour étudier en Espagne ?

Je vous invite à vous reporter à l’article des actualités  ayant pour thème « Université Publique – Université Privée ». Nous y partageons des informations sur les caractéristiques de chacun de ces deux systèmes éducatifs universitaires présents en Espagne.

Vous pourrez y constater que sur tous les cursus exigeants (architecture, en sciences de la santé, business….), l’opportunité d’intégrer une université publique est faible.

Vous allez donc certainement devoir vous tourner vers une université privée pour accéder à une formation de qualité dans de nombreux secteurs et, dans celles-ci, ce sont les étudiants qui financent leurs études.

Quel budget envisager pour vos études en Espagne ?

Le budget va être très variable d’une université à l’autre, d’un cursus à l’autre et d’une ville à l’autre.

Les frais de scolarité varient, dans les universités que nous avons sélectionnées pour la qualité de leurs enseignements en Espagne : 6000 euros par an (en kiné) pour la moins chère, à + de 20000 euros par an (en médecine) pour la plus chère.

Les universités catholiques bénéficient d’avantages fiscaux en Espagne ce qui leur permet de proposer des tarifs moins élevés que celles qui n’ont pas ce statut. Vous devrez y suivre des enseignement de religion et valider les matières qui y correspondent pour être titulaire de leurs diplômes.

Il est plus onéreux de vivre et de se loger dans le centre d’une grande ville qu’en périphérie d’une petite ville. Cependant les budgets restent moins élevés que dans les villes universitaires en France. Vous pouvez accéder à plus de détails depuis la page dédiée au logement dans la rubrique qui vous aide à réaliser vos démarches administratives.

Comment s’y prendre pour financer son projet ?

  • Il existe quelques dispositifs dont vous ne pouvez pas attendre grand-chose :
  1. Le C.R.O.US. ne donne logiquement pas d’aide du fait que le cursus Universitaire se déroule dans une école privée à l’étranger.
  2. Le Conseil Régional suivant le lieu de résidence peut avoir des programmes d’accompagnement financier d’études à l’étranger, avec ou sans condition de ressources.
  3. Le Conseil Général suivant le lieu de résidence peut avoir des programmes d’accompagnement financier de projets d’études à l’étranger, avec ou sans condition de ressources.
  4. Certaines fondations peuvent accorder aussi des bourses d’études: l’AFFDU, la FIFDU, l’IFUW, la fondation Rotary International, la fondation Cetelem, la fondation Marcel Bleustein-Blanchet, la fondation Kenza…
  5. De très rares universités proposent des bourses en fonction des revenus. Les plafonds sont très bas (souvent beaucoup plus que les revenus des familles dont les enfants envisagent des études en Espagne) et les sommes obtenues restent bien inférieures aux frais de scolarité de ces univesités.
  6. Il existe un dispositif au sein de toutes les universités un dispositif qui pourra être activé grâce à vos excellents résultats scolaires : les étudiants peuvent obtenir des bourses d’excellence … pas tous les étudiants, juste ceux qui sont excellents.

Dans tous les cas, les dispositifs de ces 2 premiers points sont très aléatoires et ne sont pas suffisants pour pouvoir assurer le paiement de votre scolarité et de votre vie en Espagne.

  • Le troisième et dernier point est le seul sur lequel vous pouvez réellement compter :

Tournez-vous vers votre établissement bancaire, en France, pour un souscrire un prêt étudiant.

Faites jouer la concurrence avec au moins deux autres banques. Un étudiant, futur client potentiel lorsqu’il sera par exemple praticien libéral dans le secteur médical ou paramédical est très intéressant pour une banque à moyen et long terme et le meilleur moyen pour eux est de le capter au moment de ses études.

Par contre soyez aussi conscients que la somme qui vous sera prêtée ne dépend ni de votre futur métier, ni de l’argent dont vous avez besoin pour financer vos études et vivre en Espagne pendant plusieurs années mais uniquement de la capacité à rembourser de la personne qui va se porter caution pour vous.

Le conseil de FrancEspagne Education

Ne vous engagez dans un cursus sans avoir sécurisé la totalité (scolarité+ vie en Espagne) du financement de vos études.

En effet, si vous deviez vous arrêter en cours d’étude, vous auriez, non seulement perdu de l’argent, mais aussi, perdu du temps puisque la partie de la formation déjà financée, ne vous servirait pas à poursuivre, ni en université publique espagnole, ni en France.

Et si vous avez des questions, n’oubliez que nous sommes présents en France pour des réunions d’informations. Inscrivez-vous vite !

Nous sommes ravis, une fois de plus, de vous apporter plus qu’un dossier à remplir.

C’est bien notre présence sur le terrain qui fait qu’à FrancEspagne Education : on sait de quoi on parle et on ne parle que de ce que l’on connait.

S'inscrire àFrancEspagne Education

Contact