Avez-vous pensé aux universités publiques pour vos études en Espagne?

FrancEspagne Education

Étudier dans une université privée en Espagne n’est pas une option pour vous?

La question qui se pose est alors la suivante : comment partir étudier dans une université publique en Espagne ?

Prenez connaissance du contenu de cet article en écoutant le Podcast!

 

Que ce soit en raison de convictions personnelles ou par rapport aux tarifs des universités privées vous voulez étudier dans une université publique.

Ce choix de vouloir faire ses études dans une université publique en Espagne est effectivement très intéressante par rapport au budget à envisager. Une précision est quand même importante : elles ne sont pas gratuites, ni pour un espagnol, ni pour un français.

La première chose à savoir sur les universités publiques espagnoles, c’est qu’elles sont sélectives. Tout le monde ne peut pas rentrer à l’université.

 

Pour intégrer une université publique en Espagne, il faut avoir une note de bac supérieure à la « nota de corte » de la formation choisie dans l’université choisie.

C’est la note du dernier candidat admis dans un cursus donné, une année donnée dans une université donnée. Par exemple, la nota de corte pour entrer en « Administración de empresas » à l’université Carlos III de Madrid en 2020 était de 10,56. Cette note varie chaque année même si elle reste généralement stable.

Attention : la nota de corte est sur 14 points. Avoir 12/20 de moyenne au baccalauréat ne permettrait donc pas à un candidat français d’être admis dans ce cursus dans cette université en Espagne.

Avec un bac obtenu dans un système éducatif français, votre note est sur 20 points. Un organisme espagnol, l’UNED, est chargé de calculer votre note sur 10 points. Le document obtenu avec la note espagnole s’appelle la Credencial.

Comme vous l’avez vu avec l’exemple de la Carlos III, pour entrer en « Administración de empresas », vous devriez avoir une note supérieure à 20 au bac pour intégrer cette formation. Il existe à ce jour, pour les titulaires du baccalauréat, une ou deux façons (suivant les universités qu’ils veulent intégrer) d’augmenter leur note et d’être évaluer sur 14 points :

  • Passer les épreuves dites de PCE (Pruebas de Competencias Específicas). C’est passer le bac espagnol sur un programme espagnol et évidemment en espagnol, courant mai. Cette procédure existe pour toutes les universités publiques en Espagne.
  • Demander un « Reconocimiento de asignaturas”: ce processus permet de faire reconnaître certaines matières passées au bac, en rapport avec les études demandées dans l’université qui le propose, et d’obtenir ainsi un maximum de 4 points supplémentaires à sa note sur 10 calculée par rapport à ses notes initiales sur 20 du système français. Attention : cette démarche de « Reconocimiento de asignaturas » n’est pas valable dans toutes les régions d’Espagne. Les universités sont régies par les régions et ce sont donc les autorités régionales qui décident de la validité ou non de cette procédure. Par ailleurs, le bac du système français ayant été réformé, il n’est pas certain que le « Reconocimiento de asignaturas » puisse s’appliquer en 2021. Les autorités françaises et espagnoles sont en cours de discussion sur ce point.

Beaucoup d’étudiants choisissent d’accéder à une filière bachibac en pensant qu’il sera « plus facile » d’accéder à une université publique espagnole.

Ce n’est pas la réalité du terrain.

Lorsque vous étudiez un bachibac, vous obtenez à la fin de votre cursus deux diplômes différents : le baccalauréat français et le bachillerato espagnol.

Pour accéder à l’université publique en Espagne, vous devrez choisir une voie d’accès : soit la Credencial et la reconnaissance de votre bac dans le système espagnol soit le passage de la EbaU espagnole (accès à l’université espagnole). En effet, si vous passez par votre bachillerato, vous êtes alors comme n’importe quel autre étudiant espagnol et vous passez donc les épreuves de la EbaU (et pas les PCEs qui, elles, sont réservées à la voie de la Credencial).

Le bachibac vous donne donc un choix que n’ont pas les autres étudiants, mais cela ne facilite rien l’accès à l’université publique : vous devrez passer, quoiqu’il en soit, comme tout étudiant qui souhaite intégrer une université publique en Espagne, un examen. Les étudiants d’une filière bachibac pourront postuler par l’intermédiaire du bachillerato et passer l’EbaU ou ils pourront postuler par l’intermédiaire du baccalauréat et passer les PCEs ou parfois bénéficier de « reconocimiento de asignaturas ».

Donc le bachibac n’est pas un passeport pour un accès direct aux universités publiques en Espagne car les 2 diplômes qu’il permet d’obtenir, le bachillerato et le baccalauréat, ne sont pas non plus des passeports pour accéder directement aux universités publiques en Espagne.

En revanche, le bachibac vous permet une meilleure maitrise de la langue espagnole et des habitudes de travail de certaines matières en espagnol et ce n’est pas négligeable à l’heure de passer les épreuves et ensuite pour étudier en Espagne.

Les délais pour postuler dans une université publique en Espagne sont différents de ceux de la France. C’est au mois de juin que les étudiants postulent et les processus ferment début Juillet.

Il faut donc avoir apporter à l’université à laquelle vous postulez votre Credencial avant la fermeture des admissions.

Si vous obtenez le bac le 7 juillet (date des résultats du baccalauréat prévue pour la session 2021), le délai pour obtenir la Credencial est extrêmement court et vous serez bien souvent hors délai pour déposer votre candidature. C’est pourquoi, par exemple, les étudiants des lycées français en Espagne passent leurs épreuves du baccalauréat plus tôt qu’en France et obtiennent des résultats dans les temps pour postuler dans les universités publiques en Espagne dès leur 1ère année post-baccalauréat.

Partir étudier dans une université publique en Espagne requiert donc bien souvent un an de préparation, pour être à niveau en espagnol pour certains, et pour tous pour avoir tous les documents dans les délais impartis.

Selon les régions d’Espagne, les procédures varient et les niveaux d’espagnol également.

De manière générale, nous vous recommandons d’avoir un certificat officiel d’espagnol DELE ou SIELE de niveau B2. Il sera dans certains cas obligatoire (et éliminatoire si vous ne l’avez pas) et dans d’autres non. Mais, parfois, nous avons constaté des changements de procédures sur ce point, et parfois même tardivement dans l’année. Anticiper ces possibles changements vous permet d’être prêt à répondre à toute demande, même tardive, et donc d’être plus serein pour votre candidature.

FrancEspagne Education est le seul organisme français à proposer un accompagnement spécifique pour aider les étudiants à intégrer une université publique en Espagne.

Étape 1 : Tout commence par une inscription sur le site de FrancEspagne Education (75€). Suite à cette inscription, vous bénéficierez d’un rdv individuel. C’est à ce moment que nous commençons à évaluer votre projet et notamment sa faisabilité pour étudier dans une université publique.

Étape 2 : Suite votre l’entretien et si l’option d’une université publique en Espagne vous intéresse et peut vous correspondre, nous vous demanderons de nous envoyer vos notes de 1ère, de Tle ainsi que votre relevé de notes du bac afin de faire une pré-étude de votre dossier.

  • Si vos notes ne vous auraient pas permis d’intégrer au moins une des universités publiques que nous avons sélectionnées en Espagne pour leur qualité les années précédentes, nous vous le dirons et nous ne vous proposerons pas notre service. Cela vous permettra de pouvoir concentrer votre énergie et votre temps à travailler d’autres options pour votre orientation et vous pourrez aussi décider de réaliser les démarches de manière autonome si vous le désirez.
  • Si vous auriez mathématiquement pu intégrer au moins une des universités publiques que nous avons sélectionnées en Espagne pour leur qualité les années précédentes, nous vous proposerons un nouvel entretien pour vous présenter ce service spécifique que nous proposons. Ce nouvel entretien nous permettra de vous présenter le devis qui pourrait vous correspondre.

Etape 3 : Tout ou partie du service spécifique d’accompagnement pour intégrer une des universités publiques espagnoles que nous avons sélectionnées vous intéresse ? Vous pourrez alors y souscrire. Celui-ci ne vous intéresse pas, vous pourrez continuer projet de manière autonome.

  • L’étude détaillée de votre dossier :

Cette étude vous permettra de savoir dans le détail quelles universités publiques parmi celles que nous avons sélectionnées sont susceptibles de vous admettre et sous quels critères (niveau d’espagnol certifié, passage d’épreuves de PCE, etc…). Avec cette étude, vous gagnerez énormément de temps car vous pourrez cibler les universités susceptibles de vous admettre. Vous obtiendrez la liste détaillée des universités dans lesquelles vous auriez été admis les années précédentes et surtout les conditions pratiques sous lesquelles vous auriez pu y être admis (matières de PCEs, notes de PCEs, matières de reconocimiento, notes de reconocimiento, etc…). Ces conseils individuels et précis feront que vous saurez vers quoi vous vous engagez et quelles conditions seront à remplir pour avoir les meilleures chances de réussite.

  • La Credencial :

L’accompagnement gratuit proposé par FrancEspagne Education est celui qui permet de réaliser une demande basique de credencial, celle qui est suffisante pour intégrer une université privée en Espagne. La demande de credencial qui vous permet d’augmenter votre note individuelle, en étant évalué sur 14 points et en intégrant votre niveau d’espagnol, est complètement différente et beaucoup plus complexe. Les inscriptions aux épreuves de PCE qui peuvent parfois être obligatoires pour s’inscrire dans une université publique en Espagne ont une date limite et peuvent varier suivant l’université que l’on souhaite intégrer.

Vous pourrez décider de nous confier cette démarche très précise et qui peut donc s’avérer complexe ou décider de la faire vous-même. Par contre, si vous décidez de vous débrouiller de façon autonome pour cette démarche de credencial, nous ne pourrons en aucun cas reprendre votre dossier en cours puisque certaines options et certains choix sont irréversibles lorsqu’ils ont été validés.

  • Mise en oeuvre d’un processus d’admission dans une université publique en Espagne :

C’est le 3ème service proposé par FrancEspagne Education. Nous pourrons nous occuper de déposer vos demandes d’admission dans la ou les universités de votre choix. Un service sera facturé pour chaque processus de demande d’admission que vous vous nous demandez de mettre en œuvre pour va bien. Nous nous occuperons de votre dossier jusqu’à l’obtention de votre réponse d’admission. Si vous êtes admis ce sera ensuite à vous de finaliser l’inscription au sein de l’université choisie aux conditions et dans les délais qu’elle vous indique.

Vous ne pourrez souscrire ce service, que si vous nous avez au préalable confié la réalisation de votre demande de credencial qui conditionne la mise en œuvre de vos demandes d’admission.

Le budget va pouvoir être très variable en fonction de vos choix de souscription puisque chaque service énoncé ci-dessus coûte 1.000€. Un échange individuel sur le devis sera réalisé avec vous. Chaque service peut être souscrit de manière indépendante mais certains des services sont soumis o la souscription du service précédent puisqu’il le conditionne.

Cela vous semble cher ? Si vous évaluez le temps gagné en recherches, en compréhension des documents et des processus, des délais ainsi que l’augmentation des chances d’admission du fait de ne postuler qu’au bon endroit, vous vous rendrez sans doute compte rapidement que cet investissement est un investissement bien placé.

De plus, si vous comparez le tarif de notre accompagnement, aux bénéfices financiers que vous pouvez tirer de la différence entre les frais de scolarité des universités privées et ceux des universités publiques, vous vous rendrez compte que cela mérite aussi la peine d’optimiser ses chances d’admission dans le système universitaire public en Espagne.

Faire le choix d’un accompagnement par FrancEspagne Education dans les universités publiques en Espagne, c’est :

  • Gagner en tranquillité
  • Gagner en sérénité
  • La garantie d’un processus réalisé dans les temps
  • La garantie du respect des démarches
  • L’optimisation de ses chances d’admission.

Votre admission dans une université publique en Espagne dépendra donc uniquement de votre dossier et plus de la bonne compréhension ou de la bonne mise en œuvre des démarches.

FrancEspagne Education peut aider et conseiller tous les étudiants qui ont un projet d’études en Espagne, en université privée et en université publique sous condition.

Comme nous l’avons précisé précédemment il faut que le dossier du candidat puisse avoir été admissible les années précédentes et pour le savoir il nous faut le relevé de notes du baccalauréat :

  • Un élève de terminale dans un lycée français à l’étranger va parfois obtenir son relevé de notes du baccalauréat dès les mois de décembre précédent (si son lycée est dans l’hémisphère sud) ou en juin dans certains pays. Dans ce cas-là nous pourrions alors lui proposer notre aide aux mêmes conditions que celles que nous proposons pour les étudiants qui sont déjà en post-bac.
  • Si l’élève est en terminale dans un établissement scolaire en France alors nous ne pourrons pas l’accompagner pour une candidature « classique » vers une université publique en Espagne car les délais ne nous permettent pas de proposer un service fiable ni de qualité et nous ne le proposons donc pas. Il existe cependant des solutions.

Deux options sont possibles :

  1. Soit l’étudiant souhaite réaliser une année de préparation pour optimiser ses chances d’admission l’année suivante et nous pouvons l’aider et le conseiller avec un plan en 2 temps : mise à niveau en espagnol + préparation des PCEs
  2. Soit l’étudiant est éligible à l’une des deux propositions de l’UC3M (Universidad Carlos Tercero située à Madrid) et nous l’accompagnerons pour la mise en œuvre.

Il y a 2 options :

  • Le Foundation Year : c’est une année de transition où vous préparez des matières dans le domaine de l’ingénierie ou des sciences sociales. Cette année se déroule soit en espagnol soit en anglais. Il faut un niveau B2 de la langue choisie pour intégrer la formation. Cette formation est payante mais donne accès à la licence directement par la suite en cas de validation de toutes les matières du cursus. C’est donc une voie d’accès différente à l’une des meilleures universités espagnole et européenne.
  • Early Admission : ce système est réservé aux excellents étudiants qui ont un dossier de lycée très bon. En fonction des résultats scolaires et des différents critères d’évaluation du programme, la Carlos III peut vous proposer une admission directe. Et comme son nom l’indique, il faut postuler de bonne heure, avant la fin avril.

C’est aussi dans la préparation que FrancEspagne Education vous apporte sa vraie valeur ajoutée.

C’est bien notre présence sur le terrain qui fait qu’à FrancEspagne Education : on sait de quoi on parle et on ne parle que de ce que l’on connait.

Nous espérons que cette lecture vous été utile, n’hésitez pas à la partager si vous pensez qu’elle peut être utile à d’autres.

Vous pouvez nous contacter pour toute question :

E-Mail : contact@francespagne-education.net

Facebook : Francespagne.Education / Twitter : @francespagne

Instagram : @francespagne_education et @etudier.en.espagne

LinkedIn : FrancEspagne Education

YouTube (plus de 100 vidéos !) :

 

A très vite !

Opportunités et préparation pour ton projet d’études en Espagne ? FrancEspagne Education bien sûr !

Les commentaires sont fermés.

S'inscrire àFrancEspagne Education