Les 5 conseils pour vous aider à décider où partir étudier en Espagne

FrancEspagne Education

1. Où partir étudier en Espagne en fonction du choix de sa formation

En fonction des études que vous souhaitez réaliser en Espagne, que vous choisissiez une université publique ou privée, le choix de la région, la ville et de la situation dans cette ville aura des répercussions sur votre future vie d’étudiant en Espagne.

Le 1er critère pour déterminer où partir étudier en Espagne est celui de la formation que vous souhaitez réaliser.

Si la plupart des Universités proposent des cursus dans tous les domaines (arts, commerce, droit, santé, techniques, etc…), vous avez aussi parfois intérêt à regarder les établissements supérieurs spécialisés dans certains secteurs :

  • L’U-TAD a par exemple développé des cursus d’excellence dans le domaine de la création digitale (jeux-vidéos, cinéma d’animation).
  • L’ESIC est reconnue pour son expertise dans le marketing.
  • L’ESADE accède tous les ans aux meilleures places des rankings Européens en business.
  • L’IED est une référence pour les formations en Design.

Prenez le temps de vérifier si l’université que vous voulez intégrer propose bien une formation de qualité pour votre futur métier

N’hésitez pas à choisir une école spécialisée si le secteur l’impose.

2. Système public ou système privé ?

Pour étudier en Espagne, vous allez devoir choisir parmi 82 universités : 50 sont des universités publiques et 32 sont des universités privées.

Comme nous l’avons expliqué en détail dans l’article de blog de la semaine dernière, le système public est assez difficile à intégrer en raison de la sélection à l’entrée.

Si la filière que vous avez choisie est une filière sélective, voire très sélective comme le sont celles qui préparent à l’exercice d’une profession

vous n’aurez certainement pas d’autre choix que de postuler dans une université privée.

Le système privé est beaucoup plus développé en Espagne qu’en France.

Les Espagnols ont une tradition beaucoup plus proche de ce que l’on rencontre dans les pays Anglo-Saxons ou aux Etats-Unis qu’en France : Ils n’hésitent pas à investir sur les études supérieures de leurs enfants.

Sur les 32 universités privées espagnoles vous devrez cependant faire attention à ce que certaines ne soient pas en désaccord avec vos points de vue éthiques et religieux.

Des discours et des enseignements très prosélytes, qui n’existent pas en France et qui pourraient vous surprendre et ne pas vous convenir, sont autorisés en Espagne.

3. Choisir une région ?

La région dans laquelle va se situer votre future université va aussi être un facteur à prendre en compte.

L’Espagne est organisée en communautés autonomes, et de nombreuses décisions sont décentralisées, notamment dans le domaine de l’Éducation.

S’il est exact que, pour obtenir un diplôme d’état, le pouvoir central fixe les pré-requis, il est aussi exact que le nombre de places accordé à chaque université sur les cursus réglementés notamment dans la santé, est fixé au niveau régional.

Le choix de la région va également conditionner le nombre de langues que vous devrez maîtriser pour réaliser vos études en Espagne.

Par exemple :

  • vous ne pourrez pas étudier et réaliser de stages dans le domaine de la santé en Catalogne si vous ne maîtrisez pas le catalan en plus de l’espagnol.
  • Ce sera le cas également au Pays Basque ou en Galice.
  • Par contre, le Valencien est reconnu dans la communauté de Valence mais vous pourrez réaliser vos études et vos stages totalement en espagnol.

Comme en France, il existe aussi des accents régionaux

en ayant appris l’espagnol en France, vous n’aurez aucun problème à comprendre une personne de Castilla y Leon (Salamanque ou Valladolid) ou de la communauté de Madrid mais un temps d’adaptation vous sera nécessaire en Andalousie par exemple.

4. Choisir une ville ?

La ville dans laquelle vous allez étudier conditionnera aussi votre future vie en Espagne.

Le budget que vous allez devoir consacrer à vos études va varier d’une ville à l’autre.
Par exemple :

  • en architecture vous devrez compter 13.600 euros par an pour le campus de l’Universidad Europea de Madrid
  • le prix sera de 9.570 euros par an pour le campus de l’Universidad Europea situé à la Orotava dans l’île de Tenerife aux Canaries.

Multipliez cette différence de prix par 5 (nombre d’années d’études en architecture en Espagne + 1 pour pouvoir signer ses propres projets comme en France) et vous verrez que cela représente une différence très importante sur la totalité du cursus.
Rajoutez à cela une différence de prix pour se loger, se déplacer, se nourrir et pour ses loisirs et vous constaterez assez vite que

le choix de la ville ne sera pas neutre sur le budget global de vos études en Espagne.

5. Choisir une situation géographique dans une ville ?

L’emplacement de votre université : encore un critère auquel vous n’aviez peut-être pas pensé pour vos études en Espagne mais qui va déterminer votre mode de vie étudiante.

Si la plupart des universités proposent des formations dans tous les domaines, leur localisation géographique va conditionner la vie quotidienne des étudiants qui y suivent leurs cours.
Par exemple :

  • lorsque vous étudiez à l’Universidad Europea de Valencia vous bénéficiez de la vie au cœur de la ville de Valencia, à deux pas de la plage.
  • si vous étudiez à l’Universidad Alfonso Diez el Sabio vous profitez d’une vie « à la campagne » à 45 minutes du centre de Madrid, la capitale espagnole, dont vous avez le choix de profiter ou de fuir selon vos préférences.
  • A l’Universidad Europea Miguel de Cervantes, le campus est situé en périphérie mais les distances avec un « petit » centre-ville de province permettent des déplacements rapides et une vie tranquille et très peu chère.

Vous pouvez nous contacter pour toute question :

E-Mail : contact@francespagne-education.net
Facebook : Francespagne.Education / Twitter : @francespagne
Instagram : @francespagne_education et @etudier.en.espagne
You Tube (presque 100 vidéos !)

S'inscrire àFrancEspagne Education

Contact