Où faire des études de kinésithérapie en Espagne ? Les 10 critères pour faire votre choix

FrancEspagne Education

Lorsque vous faites des recherches sur les universités qui proposent des études de kinésithérapie en Espagne, il va être important pour vous de vous attacher à chercher des réponses sur plusieurs critères.

FrancEspagne Education a décortiqué pour vous ces différents critères à prendre en compte lorsque vous envisagez d’étudier en kinésithérapie en Espagne.

Quels sont donc les critères pertinents à prendre en compte pour choisir une formation en kinésithérapie en Espagne ?

Les 3 critères les plus importants

C’est le critère de base.

  • Un établissement d’enseignement supérieur qui n’est pas agréé ne peut pas délivrer un diplôme d’état espagnol qui est obligatoire pour exercer le métier règlementé de kinésithérapeute.
  • Il existe en Espagne des écoles qui ne sont pas agréées comme il en existe en France. Soyez intransigeant sur ce point si vous ne voulez pas connaître de grandes difficultés.
  • Attention aussi aux discours trompeurs, en cas de doute, n’hésitez pas à demander à l’école la parution au journal officiel espagnol de son autorisation à délivrer légalement des enseignements précisant qu’ils peuvent délivrer officiellement des enseignements sur le territoire espagnol.

il ne suffit pas d’avoir trouvé un établissement d’enseignement supérieur officiellement autorisé.

  • Vous devez dans un second temps vous assurer que les études de kinésithérapie sont bien sanctionnées par la délivrance du diplôme officiel.
  • Une école peut être autorisée pour certaines études mais ne pas délivrer de diplôme officiel pour certains d’entre-eux. Dans ce cas-là ils délivrent un « titulo propio ».
  • Vous devez étudier en kinésithérapie en Espagne pour obtenir un « grado oficial », le seul à pourvoir être reconnu pour exercer ensuite en France.

on ne peut pas être compétent en kinésithérapie en suivant des cours en ligne.

  • Ce métier est beaucoup trop « manuel » pour pouvoir être transmis par diapos ou par vidéos.
  • C’est votre future qualité de professionnel qui est en jeu, ne prenez pas ce risque.

Il vous restera alors à affiner en fonction de votre profil (notes, moyens financiers en capitaux disponibles propres ou capacité à emprunter, niveau d’espagnol, …)

5 autres critères sont très importants

Chacun des 2 présente des avantages et des inconvénients.

  • L’avantage du système public est son prix puisque les études sont financées par les contribuables espagnols.
  • Les inconvénients principaux du système public sont que vous n’êtes pas « toujours » les bienvenus et que la moyenne nécessaire pour y accéder est difficile à atteindre pour un étudiant qui n’a pas effectué son lycée en Espagne.
  • L’avantage du système privé est une accessibilité facilitée pour ceux qui ont un bon niveau d’espagnol.
  • L’inconvénient principal est le tarif qui peut être élevé ou très élevé.
  • Attention aux vraies-fausses universités publiques : vous faire croire que l’on est un établissement public parce que l’on est rattaché à une université publique (toutes les universités privées dépendent administrativement d’une université publique en Espagne) doit vous apporter des doutes sur la fiabilité de l’Institution et vous faire vous interroger et interroger ces écoles sur les raisons qu’elles ont d’utiliser de ces arguments fallacieux.

Faire le choix de vouloir intégrer une université publique lorsque l’on n’a pas le budget pour financer 4 années d’études dans une université privée pour étudier la kinésithérapie en Espagne peut-être une bonne idée.

  • Vérifiez la « nota de corte » (note sur 10 points) qui a permis d’accéder l’année précédente dans l’université dans laquelle vous postuler.
  • Si votre moyenne sur 20 points divisée par 2 pour trouver votre moyenne sur 10 points est inférieure à celle-ci, il est probable que vous ne serez pas admis.
  • Si votre note est + ou – celle de la « nota de corte » des années précédentes, prévoyez un plan B car vous ne saurez pas avant juillet si vous faîtes partie des heureux admis.

Cela peut faire une grande différence de choisir une université catholique ou une université laïque pour des études dans le domaine de la santé en Espagne.

  • Les universités catholiques ne sont pas toutes prosélythes.
  • Certaines universités catholiques sont vraiment très prosélythes et cela peut changer certains enseignements.
  • Certaines universités catholiques n’ont pas les mêmes enseignements que ceux que vous pouvez suivre en France au cours d’études dans le domaine de la santé.
  • Consultez avec attention les plans d’études, vous vous assurez ainsi que les cours dispensés ne vont pas à l’encontre des valeurs qui sont les vôtres.

Il existe de grandes différences au niveau des frais de scolarité.

  • Regardez aussi les frais annexes (frais d’ouverture de dossier, frais d’accueil obligatoires pour les étudiants étrangers, frais de réservation de place, etc.)
  • Entre une université privée et une autre les prix peuvent varier du simple au triple.
  • Multipliez ces différences de tarifs annuels par 4 (la durée des études de kinésithérapie en Espagne) et vous verrez que votre budget total ne sera pas du tout le même.

Le choix de la région où se situe l’université est lui aussi important car il peut conditionner : vos déplacements, le nombre de langues à maîtriser, votre budget mensuel…

  • Attachez-vous à regarder ce qui vous semble des détails au 1er abord, par exemple la région dans laquelle vous allez étudier peut vous obliger à apprendre une autre langue co-officielle en Espagne comme le catalan pour pouvoir accéder aux stages (beaucoup d’énergie à consacrer à cet apprentissage supplémentaire que vous ne mettrez pas sur les autres connaissances à apprendre pour vos études de kinésithérapie)
  • Le coût de la vie n’est pas le même partout en Espagne où la décentralisation est très importante avec des salaires, loyers, etc. très différents d’une région à l’autre.

Et pour finir,

2 critères peuvent aussi vous aider à finaliser votre choix

le premier d’entre eux est le niveau demandé en espagnol :

  • Si vous n’avez pas le niveau de langue exigé par une université pour entrer en kiné, soit vous renoncez à postuler, soit vous vous préparez pour atteindre ce niveau.
  • Il ne vous servirait à rien de postuler, vous perdrez juste votre temps et votre énergie.
  • Consacrez plutôt cette dernière à améliorer votre espagnol et à en obtenir une certification.
  • si la ville vous fait peur évitez les campus en centre-ville,
  • si la campagne vous angoisse ne partez pas étudier sur un campus isolé en pleine campagne.
  • Choisir un mode de vie qui vous convient peut conditionner votre qualité de vie et influer aussi parfois sur la réussite de vos études.

Voilà l’avis professionnel de FrancEspagne Education sur les études de kinésithérapie en Espagne.

FrancEspagne Education a choisi de ne vous proposer que des établissements agréés qui délivrent des diplômes officiels et proposent un enseignement sur les campus.

Ces établissements sont tous situés dans des zones ou parler l’espagnol est suffisant pour étudier et réaliser des stages auprès de patients en toute sécurité.

Notre modèle économique de financement par les universités que nous avons sélectionnées ne nous permet pas de vous accompagner dans les démarches vers des universités publiques…..

…. nous pouvons toutefois vous apporter tous les autres services annexes :

  • Ouverture du compte sur le site de la UNED pour validation du baccalauréat par l’obtention de la credencial,
  • Mise en relation avec des spécialistes de la carte de résident en Espagne (obligatoire pour les étudiants européens),
  • Conseils et contacts spécialisés pour l’assurance santé, offres de réduction auprès d’organismes de langue pour se mettre à niveau en Espagnol,
  • Offres de réduction et contacts pour votre futur logement en Espagne,
  • Veille législative et actualisation des informations à votre disposition pour le futur exercice de ce métier règlementé en France avec un diplôme espagnol,
  • Offres de réduction et contacts pour du matériel spécialisé, etc..

Nous espérons que cette lecture vous été utile, n’hésitez pas à la partager si vous pensez qu’elle peut être utile à d’autres.

Vous pouvez nous contacter pour toute question

E-Mail : contact@francespagne-education.net

Facebook : Francespagne.Education

Twitter : @francespagne

Instagram : @francespagne_education et @etudier.en.espagne

You Tube (presque 100 vidéos !)

S'inscrire àFrancEspagne Education

Contact