Les 5 « bons à savoir » pour étudier en Espagne après une PACES

FrancEspagne Education

Après votre baccalauréat vous avez choisi de commencer vos études dans le domaine de la santé en France.
Vous vous demandez comment étudier en Espagne après une PACES ?

Les résultats de PACES sont publiés depuis la mi-juin et s’égrènent maintenant depuis plusieurs semaines, régions après régions.

  • Certains étudiants avaient réservé une place dans une université en Espagne « au cas où » leur résultat n’aurait pas été à la hauteur de leur travail et de leurs espoirs et ont été admis en PACES. Nous en sommes très heureux pour eux et leurs souhaitons de belles études : l’Espagne les accueillera toujours à bras ouverts lors d’échanges ERASMUS ou…pendant les vacances.
  • D’autres étudiants avaient réservé une place dans une université en Espagne « au cas où » leur résultat n’aurait pas été à la hauteur de leur travail et de leurs espoirs et n’ont pas été admis en PACES. Ils n’ont plus qu’à poursuivre leurs démarches administratives en Espagne et sont assurés de poursuivre dans la formation de leur choix à la rentrée. Nous leurs souhaitons de belles études et une vie agréable en Espagne !
  • D’autres étudiants ont tout misé sur la PACES, sans anticiper de processus d’admission en Espagne et n’y ont pas été admis. Pour les études de médecine et dentaires il est trop tard pour intégrer une université en Espagne pour la rentrée et pour les études de kinésithérapie le choix est très réduit et le temps pour se préparer pour la rentrée est chaque jour un peu plus insuffisant.

Pour éviter aux étudiants des années à venir de se trouver dans ce dernier cas, nous vous proposons cette semaine les 5 « BONS À SAVOIR » pour Étudier en Espagne après une PACES.

Les 5 «BONS À SAVOIR » pour Étudier en Espagne après une PACES

  • C’est tout à fait possible d’intégrer une université en Espagne après une PACES ou après deux années de PACES.
  • Pour les étudiants autorisés à tripler leur PACES, c’est aussi possible de poursuivre ses études en Espagne.
  • C’est également possible en reconversion d’études et en reconversion professionnelle. Certaines universités sont en effet plus attachées à la motivation et au niveau d’espagnol de leurs futurs étudiants qu’au parcours scolaire qui a été le leur.

Non, cela n’est pas possible.
Les plans d’études en PACES ne correspondent jamais parfaitement entre une année de PACES en France et une année d’études dans le domaine de la santé en Espagne.

  • Ce sont les autorités régionales espagnoles qui fixent le nombre maximum de places disponibles par validation d’ECTS pour chaque université.
  • Il faut avoir au moins 30 ECTS en correspondance parfaite entre les 2 plans d’études pour que le dossier soit admissible.
  • Vous ne pouvez pas savoir avant la réponse officielle si votre dossier est admissible. Il n’y a que très peu de places de cet ordre proposées (entre 0 en médecine et 3 en dentaire ou kinésithérapie) par chaque université. L’université admet le ou les meilleurs dossiers de candidature.

ATTENTION : postuler pour intégrer une université par validation d’ECTS, implique de renoncer à un processus de demande d’admission en Post-bac et donc de renoncer à étudier dans l’université en cas de non-sélection de son dossier par l’université.
Les réponses de demande d’admission par validation d’ECTS sont données entre le début et la mi-juillet.

Certaines universités permettent ces validations et d’autres ne proposent pas cette possibilité.
Pour les universités qui le permettent, ce n’est pas automatique : une étude approfondie des enseignements reçus en PACES sera comparée au plan d’étude de l’université espagnole concernée et seules les matières validées en PACES et dont les contenus correspondent pourront être « pré-validées » par l’université.

  • Avantage n°1 : Les matières déjà validées ne seront pas à payer dans les universités privées. Cependant les documents demandés devront être demandés traduits en espagnol par un traducteur assermenté. La différence sur l’investissement global pourrait donc ne pas être aussi importante que vous auriez pu l’imaginer au départ.
  • Avantage n°2 : Cela permet d’alléger la 1ère année ce qui peut être un point qui facilite l’année d’intégration.
  • Inconvénient n°1 : La réponse à une demande d’admission par validation d’ECTS étant connue seulement en juillet, il n’est plus possible pour les étudiants qui n’ont pas été sélectionnés de trouver une place ailleurs.
  • Inconvénient n°2 : La validation d’ECTS ne correspond jamais à des matières de la même année d’études. L’université recompose donc un plan d’études individuel à l’étudiant concernés, en combinant des matières de plusieurs années. Pour que l’étudiants puisse suivre tous les cours, il sera intégré à des groupes du matin sur une année et à des cours de l’après-midi sur l’autre année : cela rend l’emploi du temps compliqué avec des heures sans cours éparpillées dans la journée et une amplitude horaire très importante.
  • Inconvénient n°3 : Un gain maximum de temps d’1/2 année étant généralement constaté, cela ne réduit pas la durée des études qui finissent toujours en juin d’une année scolaire.

Vous pouvez nous contacter pour toute question

E-Mail : contact@francespagne-education.net

Facebook : Francespagne.Education

Twitter : @francespagne

Instagram : @francespagne_education et @etudier.en.espagne

You Tube (presque 100 vidéos !)

S'inscrire àFrancEspagne Education