Vous envisagez d’étudier dans une université en Espagne à partir de septembre 2022 ?

FrancEspagne Education

Pour réaliser ce projet d’intégrer un cursus dans une université en Espagne, nous allons vous présenter la chronologie des étapes que vous allez mettre en œuvre.

Prenez connaissance du contenu de cet article en écoutant le Podcast!

  • Le choix de la formation

Un projet d’études en Espagne, s’il se concrétise, va changer votre vie et va vous demander des efforts et des renoncements !

Vous devez donc, avant de vous engager dans des études supérieures en Espagne, déterminer quel métier vous voulez exercer, ou mieux encore, savoir dans quel métier vous allez vous épanouir, et pour quel métier vous êtes fait.

Pour certains, accéder à la profession souhaitée passera par une formation dans le domaine de la santé (kinésithérapie, dentaire, vétérinaire, audioprothèse, pharmacie, infirmerie ou encore podologie …), pour d’autres ce sera l’architecture , une école de commerce (marketing, business, finances, management…) , une formation dans le domaine artistique   , du digital (avec la création de jeux vidéo et de dessins animés), du design (d’espaces, d’objets, dans le domaine de la mode, de la photographie, etc…)  , du tourisme , de l’ingénierie , d’autres enfin seront faits pour la traduction-interprétariat .

Ne faites pas l’impasse d’un travail approfondi sur ce sujet, c’est la base de votre projet mais aussi de votre future vie professionnelle (qui prendra forcément beaucoup de place dans votre vie « tout court » !). Faites-vous aider par des professionnels.

Si besoin, nous pouvons vous en recommander .

 

  • Quel budget pour un projet d’études en Espagne et comment le financer ?

Partir étudier à l’étranger, même en Espagne, va vous obliger à prendre en compte le critère financier.

En effet, les aides sociales ne sont pas les mêmes en France et en dehors de la France. Le coût de la vie (hébergements, nourriture, transports, etc…) ne sera pas le même non plus mais surtout, vous allez devoir financer le coût de votre future université. Les universités privées en Espagne coûtent cher (parfois très cher), les universités publiques elles-mêmes (si vous avez le dossier suffisamment bon pour y accéder…) sont beaucoup plus chères qu’en France et les bourses (quand elles vous seront accessibles) sont faibles.

Il n’y a, selon notre expérience rien de pire, rien de plus violent pour un étudiant que d’être obligé d’abandonner des études, en cours de parcours, par manque d’anticipation de son financement. Renoncer à un projet par manque de financement c’est très difficile, y renoncer en cours d’étude parce que l’on ne peut pas payer jusqu’au bout est vraiment violent. Prévoyez votre budget et sécurisez votre financement avant de commencer un processus d’admission pour étudier en Espagne  !

 

  • Le niveau d’espagnol : Est-il suffisant ? Comment l’améliorer ? Où obtenir une certification reconnue par les universités en Espagne ?

Peut-être parlez-vous déjà un peu espagnol, peut-être pas du tout…peut-être pensez-vous avoir un bon ou un très bon niveau, à l’écrit, à l’oral….

Si vous êtes actuellement lycéen ou déjà étudiant, nous vous suggérons de faire un test : En cours de SVT ou de maths ou autre, imaginez-vous que toute la durée du cours le professeur ne va s’exprimer qu’en espagnol. Êtes-vous prêt pour ça ? Pourrez-vous interagir avec lui uniquement en espagnol ? Avez-vous vraiment le niveau ?

… on est d’accord, pour la plupart des candidats aux études en Espagne, il va falloir que vous vous y mettiez vraiment et pas uniquement pendant vos cours d’espagnol, ce qui est le minimum, mais aussi par des efforts personnels pour progresser vraiment et avoir le niveau pour postuler (B1 ou B2 selon les cursus envisagés et les universités).

L’idéal serait même avant janvier d’avoir une certification officielle de votre niveau d’espagnol (B1 peut suffire, B2 est vraiment mieux) et ces 2 niveaux n’ont rien à voir avec un niveau de terminale, certains élèves de « bachibac » ne les ont même pas toujours lorsqu’ils passent les tests pour obtenir une certification officielle. Vous allez certainement devoir accentuer votre travail et redoubler d’efforts pour y arriver et obtenir ces certifications mais avec de la motivation, rien n’est impossible.

Vous pourrez compter sur l’énergie de FrancEspagne Education pour vous sensibiliser sur ce point et pour vous donner les meilleurs conseils, informations et contacts pour l’espagnol .

Vous allez devoir réaliser un travail par rapport à des critères objectifs : votre niveau d’espagnol et votre dossier scolaire, l’investissement financier que vous pouvez consentir pour votre projet.

Par exemple il ne sert à rien de postuler dans une université qui exige un niveau B2 en espagnol certifié officiellement si vous avez un niveau B1. Votre objectif dans ce cas-là sera de pré-sélectionner des universités qui recrutent au niveau B1 d’espagnol ou de faire les efforts nécessaires en espagnol pour postuler et être admis dans l’université lorsque vous serez parvenu au niveau qu’elle exige.

Autre exemple, si vous vouliez rentrer dans une université publique dont la note d’accès est traditionnellement supérieure ou égale à 10/10 (notation sur 10 points dans le système espagnol) et que vos moyennes tournent autour des 10/20, ne perdez pas de temps à postuler, concentrez-vous plutôt sur la recherche d’universités qui recrutent aux alentours de 5/10 pour avoir une chance d’être admis.

Une fois que vous aurez construit la liste des universités « possibles », vous pourrez affiner vos critères et déposer vos candidatures dans les universités qui vous conviennent et dans lesquelles vous êtes susceptibles d’être admis.

Vous pouvez retrouver une liste d’universités privées et les informations sur nos services d’accompagnement vers des universités publiques sur notre site https://www.francespagne-education.net/universites/ .

Vous avez du temps pour cela, certains processus d’admission ouvrent en janvier mais il y a des places de mars à juin dans les universités privées (variable en fonction des cursus) et les procédures d’admission des universités publiques ne vont, eux, ouvrir qu’en juin.

Depuis l’inscription en elle-même une fois que l’étudiant reçoit une réponse positive d’admission, à la demande d’une carte de résident, vous allez devoir passer par la recherche de logement, l’ouverture d’un compte en banque, penser à l’assurance de votre santé, faire valider de votre bac…

Si vous avez été ordonné, organisé et si vous suivez nos conseils et sollicitez nos contacts, alors vous aurez vécu la préparation la plus sereine possible de votre projet d’études en Espagne.

Et puis, ce sera la rentrée !

En plus des conseils et échanges personnels dont vous pouvez bénéficier en vous inscrivant sur notre site :

Pour tous ceux qui ont un projet d’études en Espagne pour 2022, que faire ? Contactez-nous dès que possible et commençons à travailler dès maintenant, ensemble, sur votre projet ! Et si c’est pour les années suivantes, il n’est jamais trop tôt pour avoir accès aux informations et pouvoir ainsi se permettre d’étaler sa préparation dans le temps.

C’est aussi dans la préparation que FrancEspagne Education vous apporte sa vraie valeur ajoutée.

C’est bien notre présence sur le terrain qui fait qu’à FrancEspagne Education : on sait de quoi on parle et on ne parle que de ce que l’on connait.

Nous espérons que cette lecture vous été utile, n’hésitez pas à la partager si vous pensez qu’elle peut être utile à d’autres.

Vous pouvez nous contacter pour toute question :

E-Mail : contact@francespagne-education.net

Facebook : Francespagne.Education / Twitter : @francespagne

Instagram : @francespagne_education et @etudier.en.espagne

LinkedIn : FrancEspagne Education

YouTube (plus de 100 vidéos !) :

 

 

A très vite !

Opportunités et préparation pour ton projet d’études en Espagne ? FrancEspagne Education toujours ! 

Les commentaires sont fermés.

S'inscrire àFrancEspagne Education