Réforme de l’accès aux études de Kinésithérapie : comment faire ses études en France à partir de 2020

FrancEspagne Education

Il y a quelques semaines nous avons consacré un article sur les modalités, PASS et L.AS qui vont remplacer la PACES.
L’accès pour étudier la kinésithérapie n’était alors pas évoqué, les textes ne précisaient alors les modes d’accès que pour médecine, maïeutique, odontologie et pharmacie.

En savoir un peu plus ?

L’ouverture de la plateforme PARCOURSUP le vendredi 20 décembre nous a enfin permis d’en savoir un peu plus et de vous proposer cet article pour vous aider à comprendre un peu mieux quelles sont vos différentes options d’accès aux études, en France, pour devenir kinésithérapeute.

Afin de ne pas répéter inutilement des informations que vous avez déjà pu lire dans un de nos récents articles du blog de FrancEspagne Education consacré à la réforme sur l’accès aux études de santé en France, nous invitons nos lecteurs qui ne l’auraient pas lu à s’y reporter pour y retrouver un lexique de tous les sigles et abréviations utilisés ci-dessous.

Les 4 filières d’accès aux études de kinésithérapie en France

Le PASS (licence majeure de santé), est une des options possibles pour accéder aux études de santé.

  • Attention de vérifier dès le dépôt de votre vœu dans le portail santé sur PARCOURSUP que le PASS que vous demandez permet bien un accès aux études de kinésithérapie et dans quel IFMK.
  • L’étudiant ne pourra postuler à l’IFMK que s’il a validé son PASS, c’est-à-dire s’il a obtenu la moyenne dans toutes les matières.
  • L’accès aux études de kinésithérapie se ferait (au moins en grande partie) sur les notes obtenues au cours du PASS.
  • L’étudiant qui valide toutes les matières de son PASS mais n’est pas admis en IFMK pourra y déposer une nouvelle candidature après au moins une année supplémentaire dans la L2 correspondant aux enseignements d’option de son PASS.
  • L’étudiant qui n’a pas validé toutes les UE de son PASS doit se réorienter sur PARCOUSUP l’année suivante et il ne pourra pas demander à nouveau un PASS.

La L.AS (licence mineure de santé), est une autre option possible pour accéder aux études de kinésithérapie.

  • C’est une licence, dans un domaine autre que celui de la santé (SVT, Droit, éco-gestion, lettres, chimie, physique, psychologie etc…), mais qui inclut des enseignements en santé. Celle-ci est appelée aussi licence avec mineure de santé.
  • Attention de vérifier dès le dépôt de votre vœu sur PARCOURSUP que la L.AS que vous demandez permet bien un accès aux études de kinésithérapie et dans quel IFMK.
  • L’étudiant ne pourra postuler à l’IFMK que s’il a validé sa L.AS, c’est-à-dire s’il a obtenu la moyenne dans toutes les matières.
  • L’accès aux études de kinésithérapie se ferait (au moins en grande partie) sur les notes obtenues au cours de la L.AS.
  • L’étudiant qui valide toutes les matières de sa L.AS mais n’est pas admis en IFMK pourra y déposer une nouvelle candidature après au moins une année supplémentaire en L2.
  • L’étudiant qui n’a pas validé toutes les UE de sa L.AS doit se réorienter sur PARCOUSUP l’année suivante.
  • L’étudiant ne pourra postuler à l’IFMK que s’il a validé sa 1ère année de licence de biologie, c’est-à-dire s’il a obtenu la moyenne dans toutes les matières.
  • L’accès aux études de kinésithérapie se ferait (au moins en grande partie) sur les notes obtenues au cours de la licence de biologie.
  • L’étudiant qui n’a pas validé toutes les UE de sa licence de biologie peut se réinscrire en licence de biologie ou se réorienter par l’intermédiaire de PARCOUSUP l’année suivante.
  • L’étudiant ne pourra postuler à l’IFMK que s’il a validé sa 1ère année de STAPS, c’est-à-dire s’il a obtenu la moyenne dans toutes les matières.
  • L’accès aux études de kinésithérapie se ferait (au moins en grande partie) sur les notes obtenues au cours de la licence STAPS.
  • L’étudiant qui n’a pas validé toutes les UE de sa licence STAPS peut se réinscrire en STAPS ou se réorienter par l’intermédiaire de PARCOUSUP l’année suivante

Quelques conseils dans ce nouveau contexte d’accès aux études de kinésithérapie en France ?

Lorsque vous allez remplir vos vœux sur PARCOURSUP (entre le 22 janvier et le 12 mars 2020), vous devrez vérifier les « débouchés » des options choisies afin de vous assurer qu’ils permettent bien un accès en IFMK et dans quel institut.

Attention ! Il existe de grandes différences de prix d’un IFMK à l’autre. Ceux-ci varient d’à peine quelques centaines d’euros à pratiquement 10000 euros par an dans d’autres.

Selon les informations disponibles, les notes obtenues au cours de la 1ère année à l’université devraient être la composante majeure dans le choix d’admission des dossiers. Il convient donc de bien choisir votre voie d’accès afin d’essayer d’avoir les meilleures notes possibles au cours de cette 1ère année universitaire.

Dans ce contexte, nous allons donc conseiller à chaque étudiant qui souhaite devenir kinésithérapeute d’identifier ses points forts et de privilégier des vœux d’orientation post-bac qui lui permettront de capitaliser sur ces points forts.
L’étudiant qui veut devenir kinésithérapeute et est intéressé et a des points forts dans le domaine du sport devra plutôt postuler en STAPS, celui qui est particulièrement brillant ou a pour intérêt particulier pour la biologie pourra privilégier une L1 dans cette licence.

L’étudiant qui a un goût et des aptitudes spécifiques dans un autre domaine (chimie, psychologie, eco-gestion, etc…) pourra privilégier un PASS avec une option disciplinaire dans ce domaine ou une L.AS dans ce domaine si y est incluse une mineure de santé permettant l’accès à un IFMK.

Ces 4 choix, ont en commun une nécessité de travailler beaucoup car accéder à des études de kinésithérapie va continuer à être sélectif.

Une forte motivation et une validation du projet en amont est donc nécessaire.

Nous vous conseillons donc un travail approfondi sur qui vous êtes et ce que vous voulez devenir.

Ce travail approfondi d’orientation vous donnera aussi l’opportunité de connaître vos points forts, ceux qui vous aideront à construire le projet qui vous conduira au métier que vous avez choisi et pour lequel vous êtes fait. Celui qui vous permettra d’avoir les meilleures notes et donc plus de chances d’intégrer un IFMK.

Dans ce contexte, l’Espagne reste-elle une option intéressante ?

Cette formation de kinésithérapeute en Espagne est et reste une option intéressante car il s’agit, dans la plupart des universités, d’une formation d’une très grande qualité.

Nous vous rappellerons à nouveau, que contrairement à ce qui est le cas dans certains autres pays, même européens, les universités privées en Espagne sont sous le contrôle institutionnel de l’État espagnol.
Lorsqu’elles sont autorisées à délivrer des diplômes d’État, ce qui est obligatoire pour pouvoir exercer dans le domaine de la santé, elles acceptent ce contrôle et ne peuvent pas y déroger au risque de perdre cette autorisation de délivrance du diplôme de kinésithérapie.

Ces 4 voix d’accès aux études de kinésithérapie en France sont aussi, surtout pour des étudiants de terminale pas tout à fait sûrs de leur projet ou pas encore très matures, une excellente préparation et une excellente confrontation à la réalité de ce que sont des études supérieures.

Rappelons que les études de kinésithérapie en Espagne ne sont pas plus faciles que les études de kinésithérapie en France :.

  • Les étudiants y reçoivent des enseignements similaires…mais dans une langue qui n’est pas leur langue maternelle !
  • Les lycéens et étudiants qui n’auraient pas le niveau suffisant en espagnol pour être admis dans une université en Espagne pourront se confronter à leur motivation au cours d’une 1ère année post-bac en France.
  • Ils pourront prendre des cours d’espagnol en plus de leur 1ère année universitaire en France et pourront ainsi s’ouvrir en parallèle cette voix d’accès aux études de kinésithérapie en Espagne.

Pour tous ceux qui ont un projet d’études en Espagne pour 2020, que faire ? Contactez-nous dès que possible et commençons à travailler ensemble sur votre projet !

C’est aussi dans la préparation que FrancEspagne Education vous apporte sa vraie valeur ajoutée.

C’est bien notre présence sur le terrain qui fait qu’à FrancEspagne Education : on sait de quoi on parle et on ne parle que de ce que l’on connait.

Vous pouvez nous contacter pour toute question

E-Mail : contact@francespagne-education.net

Facebook : Francespagne.Education

Twitter : @francespagne

Instagram : @francespagne_education et @etudier.en.espagne

LinkedIn : FrancEspagne Education

YouTube (plus de 100 vidéos !) :

Les commentaires sont fermés.

S'inscrire àFrancEspagne Education