Comment faire ses études à l’étranger et pourquoi faire ses études en Espagne ?

FrancEspagne Education

Vous êtes en train de vous demander comment faire et comment choisir une destination pour partir étudier à l’étranger ?

Cet article est donc fait pour vous

Partir étudier à l’étranger est souvent une décision longuement mûrie, parfois le résultat d’un coup de tête qui répond à une envie d’aventure.

Une fois la décision prise, il faut commencer à mettre en oeuvre ce projet et il faut se poser les bonnes questions.
Nous ne traiterons pas ici d’échanges courts de type ERASMUS mais bel et bien de projets de diplômes obtenus à l’étranger et donc de séjours de 3, 4, 5 ans ou plus.

Faire toutes ses études supérieures à l’étranger est un choix de différenciation et cela démontre le caractère de l’étudiant.
Sortir de sa zone de confort à la sortie du lycée n’est pas facile mais cela vous garantit une expérience hors du commun et vous en reviendrez (si vous revenez !) changé(e). Pour réussir son départ pour étudier à l’étranger, il ne faut pas non plus partir à l’aventure sans se préparer.

Partir étudier à l’étranger, ça n’est pas facile et c’est pour cela que nous vous proposons quelques conseils de base.

Quel pays choisir pour étudier à l’étranger ?

Traditionnellement, le Royaume-Uni est une destination prisée des étudiants.
Les universités anglaises sont réputées et surtout, les cours et la vie quotidienne sont en anglais.
L’objectif est souvent de repartir bilingue en anglais avec un diplôme reconnu en poche.

Mais le Brexit a rebattu les cartes :

  • La qualité des études ne sera sûrement pas affectée
  • mais la reconnaissance de votre diplôme peut l’être. Car une fois en-dehors de l’Union Européenne, le Royaume-Uni ne fera plus partie des accords européens qui garantissent une reconnaissance des diplômes.
  • Que vaudra votre diplôme obtenu au Royaume-Uni une fois que le Brexit aura eu lieu ? C’est bien là toute la question et pour l’instant, rien n’est clair.
  • Le Brexit n’étant pas encore consommé, les réponses sur la validité des études en Angleterre restent encore inconnues.
  • Mais une chose est certaine, vous ne bénéficierez pas des avantages d’étudier dans un pays de l’Union Européenne. Le Royaume-Uni est donc actuellement une destination incertaine pour un projet d’études à l’étranger à court, moyen et long terme.

Vous aviez éventuellement pensé à aller étudier en Belgique ?

  • C’est un pays frontalier également et qui propose un avantage non négligeable : on y parle français.
  • Mais attention, on y parle aussi flamand dans l’autre moitié du pays.
  • L’autre avantage de partir étudier en Belgique, c’est que les universités sont publiques et donc financées par l’Etat…Belge !
  • Etudier en Belgique est donc très populaire parmi les étudiants français.
  • En revanche, les belges sont de moins en moins contents de la situation. Il y a une saturation d’étudiants français dans certaines formations, notamment en sciences de la santé.
  • La Belgique a mis en place des quotas de français et un tirage au sort pour accéder aux études désirées.
  • Et même une fois admis, tout n’est pas si facile pour les étudiants français dans le système universitaire belge :
    • Il faut compter sur une sélection dès la première année et des critères très stricts pour pouvoir continuer à étudier en Belgique.
    • De nombreux français, ravis d’avoir été tirés au sort, ont déchanté en 1ère, 2nde ou 3ème année d’études en médecine, en dentaire, ou vétérinaire.
    • Comptez aussi sur une certaine animosité des étudiants belges et de la communauté universitaire envers les étudiants français qui viennent « prendre les places » des étudiants belges.

Il vous reste les pays de l’Est, principalement dans le domaine des études de la santé.

  • La Roumanie est le pays champion des études de la santé à l’Est de l’Europe pour les étudiants français.
  • Le journal « Le Monde » publie encore le 23 Avril 2019 un article sur le plus d’un millier d’étudiants français qui partent « faire médecine » en Roumanie.
  • L’attrait principal de la Roumanie est la langue car les cours sont donnés en français et le prix qui est bien moindre que dans les pays de l’Europe de l’Ouest.

Mais la Roumanie n’est pas le seul pays de l’Est à être demandé par les français. Les étudiants qui parlent anglais vont aussi en Hongrie, en Bulgarie, en République Tchèque et même en Croatie.

  • Attention toutefois à une chose : même si les cours sont en anglais, vous vivrez dans un pays dont bien souvent vous ne maitriserez pas la langue.
  • Et apprendre le hongrois n’est pas si facile. Et vous en aurez souvent besoin pour vos stages pratiques où vous patients ne parleront pas anglais !

Quant à la qualité des études en Roumanie ou dans les autres pays de l’Est :

  • demandez aux professionnels en France ce qu’ils en pensent avant de vous engager.Ce sont eux qui les accueillent au retour et ils sont donc les mieux placés pour vous en parler.
  • Attention aussi aux installations mises à disposition des étudiants qui ne sont pas comparables avec celles des pays de l’Ouest européen.

Vous le voyez, partir étudier à l’étranger est un casse-tête et FrancEspagne Education vous propose une série de conseils (non-exaustifs !) avant de faire votre choix de destination.

10 conseils avant de partir étudier à l’étranger

Si vous partez faire vos études à l’étranger, il va falloir échanger avec les locaux, et bien parler leur langue est souvent la meilleure façon de s’intégrer et de profiter pleinement de l’expérience.

  • Si vous partez dans des pays appartenant à l’Union Européenne, vous obtiendrez un diplôme reconnu dans les autres pays de l’Union Européenne, même pour les métiers réglementés tels qu’architecte, vétérinaire, dentaire, kinésithérapeute, ingénieur….
  • Si vous sortez de l’espace européen (Canada, USA, Maroc, Suisse…), vérifiez que votre diplôme vous permettra de travailler en France par la suite.
  • Et attention au Royaume-Uni ! Une fois le Brexit mis en oeuvre, vos diplômes ne seront pas reconnus en France si facilement.

En France, une grande partie des formations sont gratuites (en université principalement).
Mais les systèmes universitaires à l’étranger sont souvent différents et les systèmes publics, s’ils existent, sont plus difficiles d’accès pour les étudiants internationaux.
Il existe en revanche des universités privées de grande qualité.

Avant de lancer votre projet, vérifiez que vous pouvez financer vos études et la vie sur place.

Avec un organisme d’accompagnement, vous gagnerez du temps, vous aurez un interlocuteur qui parle français et qui en principe connait bien le pays dans lequel vous voulez étudier.
Attention toutefois, tous les organismes d’accompagnement ne se valent pas :

  • Vérifiez leur sérieux en regardant leurs réseaux sociaux et les commentaires : peu ou pas de commentaires, de nombreux commentaires négatifs qui se répètent dans le temps sont des indicateurs qui doivent vous interroger…
  • Regardez la périodicité des informations qui y sont mises en ligne sur les pages Facebook ou le blog : juste en période d’admission pour vous attirer ou tout au long de l’année pour vous transmettre l’information dont vous avez besoin au moment où vous en avez besoin ?
  • Parlez de votre projet autour de vous et vous aurez sûrement des parents et des étudiants qui peuvent vous parler de tel ou tel organisme
  • Visitez les sites internet et voyez s’il y a du contenu de qualité indiquant une réelle connaissance du terrain et des acteurs de l’éducation dans le pays qui vous intéresse…
  • Vérifiez si la page Facebook d’un organisme vous propose uniquement ou principalement des posts pour vous inciter à souscrire un accompagnement ou si elle met surtout l’accent sur des informations dont les étudiants ont besoin tout au long de leur projet.

En résumé auscultez les publications pour voir si elles vont dans l’intérêt de l’organisme qui veut vous vendre ses services ou dans le vôtre et celui de votre projet.
Attention aussi aux solutions miracles qui sont mises en avant pour vous préparer, les résultats ne sont pas toujours ceux espérés.

Certains font le choix de partir mais tout en restant le plus proche possible de la France.
Partir étudier à l’étranger est une grande aventure qui a de nombreux points positifs mais qui va vous confronter à d’importants challenges.
L’éloignement est l’un des freins à une expérience à l’étranger.
Toutefois, si vous êtes décidé(e) à partir, votre critère nº1 de sélection doit toujours être la qualité. C’est ce qui fera la différence sur votre CV et dans votre expérience.

Si vous décidez de partir dans une université dans un pays non-francophone, ne choisissez pas un cursus « en français » sous prétexte que « c’est plus facile ». Il est alors préférable de rester en France. Ce sont souvent d’ailleurs les formations les plus chères et dont la qualité peut être parfois moins bonne également, faute de professeurs qui maîtrisent suffisamment bien la langue française et à cause de beaucoup des étudiants de ces cursus qui sont ceux qui choisissent la facilité.

Vous allez passer 4 ou 5 ans dans ce pays. Même si la toute meilleure université du monde se trouve en Norvège et que vous détestez le froid, le ski, et la neige, mieux vaut aller dans celle qui se trouve dans un environnement plus propice à votre épanouissement personnel.
Il est très important de se sentir bien dans le pays où vous allez étudier car vous y passerez de longues (ou courtes !) années.

Beaucoup de progammes dans des universités de renom international sont créés de toute pièce pour les étudiants internationaux, à un prix bien plus important. Vous n’y trouverez pas un seul étudiant local qui, lui, intègre un cursus différent.
Il vous est alors extrêmement compliqué de connaître les étudiants locaux et il est difficile de vous intégrer et donc de vous plaire dans la ville où vous étudiez.
Vous pourriez être « ghettoïsé » à l’étranger, ce qui n’a rien de vraiment intéressant.

Vous ne partez pas 6 mois en ERASMUS.
Vous partez étudier un cursus complet et cela vaut bien un petit aller/retour en avion pour être sûr de votre choix.
Les sites internet sont beaux, la réalité l’est parfois moins.
Assurez-vous que cette réalité vous convient et répond à vos attentes.

Il est évidemment difficile de connaître toutes les universités mais en échangeant avec les personnels des universités, vous pourrez voir leur réactivité et leur façon de vous traiter.
Il est important de se sentir bien dans l’université où vous irez car ce sera un peu votre nouvelle famille aussi.
Et faites confiance à l’organisme qui vous accompagne. Il est là pour vous guider.

Où faire ses études à l’étranger alors ?

  • Si partir étudier en Angleterre vous attirait, le Brexit peut remettre en question ce choix.
  • Si vous vouliez étudier en Belgique, le grand nombre d’étudiants français dans le système universitaire belge rend cette solution de plus en plus complexe.
  • Enfin, les pays de l’Est, bien que moins chers que d’autres destinations, pêchent encore par une qualité de formation moindre et des moyens bien moins importants.

Faisant ce constat, chez FrancEspagne Education, nous avons fait le choix de recommander l’Espagne uniquement.
Ce n’est pas un hasard et nous confortons tous les ans cette décision par les retours des professionnels français qui reçoivent nos diplômés :

faire le choix de l’Espagne, c’est faire le choix de la qualité.

Les 10 raisons de partir étudier en Espagne :

Partez étudier en Espagne :

  1. pour le rapport qualité/prix de l’éducation supérieure, un des meilleurs au Monde !
  2. car c’est une langue que vous avez étudiée dans le secondaire et que vous maitrisez (plus ou moins).
  3. car c’est un pays voisin, membre de l’UE et où il est plus facile de s’expatrier (pas besoin de visa notamment ni de changement de monnaie).
  4. car certaines écoles et universités sont parmi les plus reconnues en Europe.
  5. pour son système d’universités privées permettant un accès différent aux formations habituellement très difficiles d’accès en France (métiers de la santé, architecture, beaux-arts, commerce…)
  6. car il n’y a pas de prépa.
  7. pour la qualité de vie de ce pays : climat, gastronomie, culture, vie étudiante…
  8. car les diplômes obtenus sont reconnus en France (de manière générale – consultez-le avec nous).
  9. pour vous différencier, pour faire le métier de vos rêves, pour ouvrir vos horizons, pour maitriser l’espagnol parfaitement ou pour avoir une expérience différente.
  10. car ce sera le meilleur moment de votre vie.

Mais ne partez pas en Espagne si vous voulez des études plus faciles et si vous n’êtes pas motivé(e).

Maintenant que vous connaissez les raisons pour lesquelles il est bon d’étudier à l’étranger et plus particulièrement en Espagne, vous vous demanderez sans doute ce qu’il est intéressant d’étudier en Espagne (voir les 10 cursus les plus intéressants).

Les 10 cursus les plus intéressants à étudier en Espagne :

  1. L’architecture : l’Espagne est un pays leader dans cette formation. Votre formation technique sera plus complète qu’en France et les opportunités de faire une carrière internationale sont proportionnelles à l’investissement et aux efforts effectués.
  2. Les métiers de la santé : dentaire, vétérinaire, kinésithérapie… Voici quelques-uns des diplômes les plus demandés en Espagne pour leur qualité et leur facilité d’accès.
  3. Les formations d’ingénieurs : Il n’y a pas de prépa, vous étudiez directement, en 5 ans, le type d’ingénierie qui vous intéresse (télécommunication, mécanique, informatique, etc…)
  4. La création de jeux-vidéo : l’Espagne est un pays leader dans ce domaine.
  5. Le cinéma d’animation : L’une des toutes meilleures universités dans ce domaine se situe à Madrid : U-TAD.
  6. Master en management du sport : L’Espagne est un pays où le sport fait partie intégrante de la culture. Leur formation est à la hauteur de leur réputation.
  7. Le tourisme : avec la France, l’Espagne est un pays leader pour le tourisme. Mais contrairement à la France, l’Espagne y dédie une formation universitaire de grande qualité dès la licence.
  8. Business : l’Espagne dispose de cursus de grande qualité reconnus dans toute l’Europe. L’ESADE fait partie des écoles leaders au niveau de HEC. Et cela sans passer par une prépa. Cela fait longtemps que des universités espagnoles ont commencé à proposer des cursus marketing qui ont été précurseurs dans la communication sur les médias sociaux.
  9. Psychologie : en Espagne, vous avez accès à une formation complète, de la licence jusqu’à l’équivalent du Master 2.
  10. MBA : la formation par excellence des leaders d’entreprises. Et les universités espagnoles sont parmi les plus réputées dans ce domaine en Europe et dans le Monde.

Partir étudier à l’étranger est donc un investissement important tant financièrement qu’en termes personnels

Choisir sa destination n’est souvent pas facile. Il faut trouver le subtil équilibre entre la qualité de la formation (qui doit toujours être le premier des critères) et la vie que vous souhaitez mener.
Car quand on prépare un projet d’études à l’étranger, on oublie trop souvent qu’il y a une vie en-dehors des études.

  • Le Royaume-Uni offre un avenir incertain à cause du Brexit,
  • la Belgique freine drastiquement l’accès à ses formations aux étudiants français,
  • le Canada n’apporte pas toujours des garanties quant à la reconnaissance des diplômes,
  • les Etats-Unis et l’Australie sont des destinations très chères et les diplômes obtenus ne sont pas reconnus en Europe,
  • l’Allemagne demande la maîtrise d’une langue difficile,
  • les pays de l’Est n’offrent pas toujours une garantie de qualité excellente….

Pas mieux que l'Espagne pour partir étudier à l'étranger

Chez FrancEspagne Education, on a beau chercher, on ne trouve pas mieux que l’Espagne comme destination pour partir étudier à l’étranger !

Regardez les formations proposées.

Vous pouvez être sûrs qu’en tant que professionnels du secteur depuis de nombreuses années nous ne vous recommanderons que les meilleures formations disponibles afin de faire de votre projet professionnel une réalité.

Vous pouvez nous contacter pour toute question

E-Mail : contact@francespagne-education.net

Facebook : Francespagne.Education

Twitter : @francespagne

Instagram : @francespagne_education et @etudier.en.espagne

You Tube (presque 100 vidéos !)

S'inscrire àFrancEspagne Education