Bien se préparer en espagnol est essentiel

FrancEspagne Education

S’il a été possible d’envisager, il y a quelques années, d’étudier en Espagne avec un mauvais niveau en espagnol ce n’est plus le cas aujourd’hui.

Toutes les universités sont attentives à ce que les étudiants français aient un niveau d’espagnol correct car, les français étant de plus en plus nombreux à étudier en Espagne, ils ne vont plus progresser au contact des espagnols comme cela a été le cas pour les premiers étudiants qui ont fait le choix d’étudier en Espagne il y a quelques années.

 

Les retours que nous avons, par exemple, de la part des universités sur les étudiants qui suivent un cursus en dentaire en anglais ou en kiné en français, italien ou anglais sont catastrophiques :

  • ils ne font pas les efforts nécessaires
  • ils vivent entre eux
  • certains sont en 3ème année à un niveau proche de celui avec lequel ils sont arrivés, c’est à dire proche de zéro.

 

Pire encore, certains étudiants ne peuvent pas continuer leurs études car ils n’ont pas le niveau pour traiter des patients en stage, d’autres ont été renvoyés des cliniques car leur niveau d’espagnol était susceptible de mettre en danger la sécurité des patients.

Certaines universités, comme l’UEM, font logiquement signer, dès l’inscription, des documents sur lesquels les étudiants attestent par écrit qu’ils sont informés des conséquences qu’ils subiront s’ils n’ont pas le niveau d’espagnol requis pour passer en 2nde année de kiné ou en 3ème année de dentaire.

Les étudiants n’avancent plus dans leurs études ou avancent beaucoup moins vite augmentant ainsi d’autant plus la durée de leurs études et les frais que doivent assumer leurs familles.

Ceux qui avaient imaginé que la démarche commerciale qui consistait à ouvrir des cursus en anglais, français ou italien était un cadeau qui leur était fait de la part des universités sont revenus à la réalité. Pour certains la réalité est amère et les efforts qui n’ont pas été réalisés en amont leurs coûtent énormément de temps et d’argent qu’ils doivent investir maintenant alors qu’ils ont déjà beaucoup à faire dans leurs études. Ils risquent aussi de dépasser ou de beaucoup dépasser le budget qu’ils avaient prévu pour financer leurs études.

Ne reproduisez pas leurs erreurs : préparez-vous en espagnol !

Quand est-il recommandé de prendre des cours d’espagnol ?

Plus vous commencez tôt à vous préparer, meilleur sera votre niveau. Il est donc important d’avoir bien conscience de l’importance de la préparation en espagnol afin d’être prêt dès le premier trimestre 2018, date de l’ouverture des processus d’admission des universités en Espagne. La plupart des universités vont contrôler votre niveau dès ce moment-là et ne garderont, à dossiers scolaires équivalents, que les meilleurs étudiants en espagnol. Certaines exigeront tout simplement un niveau minimum (B1 ou B2 la plupart du temps) pour vous autoriser à accéder à leur processus d’admission.

Quelle méthode est la plus efficace pour se préparer en espagnol ?

La méthode la plus efficace est celle qui est la plus adaptée à votre emploi du temps et à votre environnement : cours en groupes, en tête à tête, en France, à distance, en immersion en Espagne, il existe une multitude de solutions.

Nous travaillons depuis plusieurs années à sensibiliser des professionnels des cours d’espagnol, à la fois en France et en Espagne, aux besoins spécifiques d’un futur étudiant en Espagne. Vous retrouverez les contacts pour accéder aux cours issus de ce travail collaboratif sur la partie de notre site intitulée JE PRÉPARE MON PROJET dans la rubrique SE METTRE À NIVEAU EN ESPAGNOL

Que vous choisissiez une des options que nous y proposons que vous choisissiez une autre façon vous préparer ou un autre partenaire pour vous préparer : Préparez-vous en espagnol !

Vous devez avoir en tête une seule phrase : Pour étudier et vivre en Espagne vous devez parler espagnol et mieux vous parlerez espagnol mieux vous étudierez et mieux vous vivrez en Espagne.

A très vite !

S'inscrire àFrancEspagne Education

Appeler Nathalie et Clément